Le 7 septembre deux manifestations ont eu lieu pour dénoncer la manque de transparence de la Mine Arnaud; une devant leur bureau à Sept-Îles, et une devant leur bureau à Montréal. Une fois réalisé ce projet de mine d’apatite serai le plus gros mine à ciel ouvert au Québec. Financé par Yara Internationale et Investissement Québec (à 65%), le projet de mine a déjà été rejetée par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) en février 2014 parce que le projet «n’est pas acceptable dans sa forme actuelle».

À Sept-Îles 200-300 personnes ont bravé la pluie pour manifester devant le bureau sur le boulevard Laure. Des personnes de différentes groupes communautaires, dont Louise Gagnon du regroupement pour la Sauvegarde de la grande Baie de Sept-Îles, et Marc Fafard de Sept-Îles Sans Uranium, ont pris parole.

 DSCF5032DSCF5019 DSCF5005 DSCF5024

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À Montréal une trentaine de personnes se sont placées devant les portes de la bureau de Mine Arnaud sur le boulevard René-Levesque avec une grande banderole en geste de solidarité avec les citoyens de Sept-Îles.

luss luss2  luss4luss3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photos: Simon Lussier